Enfin à Kourou!

C’est maintenant officiel ! Le JWST est arrivé en Guyane…

Peu de missions en sciences spatiales ont été aussi attendues que le JWST. C’est le futur grand observatoire des sciences de l’espace après Hubble, Chandra, Herschel et Spitzer. Conçu au moment même où s’envolait le Télescope Spatial Hubble il devrait résoudre des questions sans réponse sur l’Univers et de voir plus loin dans nos origines : de la formation des étoiles et des planètes à la naissance des premières galaxies…

Bien que le télescope ne pèse que six tonnes, il mesure plus de 10,5 m de haut et près de 4,5 m de large lorsqu’il est replié. Il a été expédié en position pliée dans un conteneur de 30 m de long qui, avec un équipement auxiliaire, pèse plus de 70 tonnes. C’est une mission si exceptionnelle qu’un véhicule articulé lourd a été amené à bord du MN Colibri (voir la page dédiée à ce transporteur ici) pour le transporter soigneusement vers le port spatial.

Arrivée JWST (CU1) au Port de Pariacabo, le 12/10/2021.

Zone de lancement d’Ariane 5 (plus tard Ariane 6) mais déjà de VEGA, au centre spatial Européen de Kourou

Les installations de préparation et d’intégration sont prêtes depuis longtemps pour l’arrivée de l’observatoire. 

 

Comme protection supplémentaire contre la contamination, les salles « blanches » (pour dire propres, c’est-à-dire en dehors de toutes contaminations) ont été équipées de murs supplémentaires de filtres à air et un rideau dédié protégera l’ensemble du JWST (télescope, avionique et écran thermique) après son montage sur la fusée.

 

Cette campagne de lancement implique plus de 100 spécialistes. 

Deux équipes travailleront séparément pour préparer le télescope et le lanceur jusqu’à fusionner pour installer le télescope dans sa fusée pour un décollage que nous pouvons espérer mémorable. 

 

Lorsque le JWST arrivera à l’aire de lancement, il sera déballé dans une enceinte spéciale propre à Ariane 5, où il sera examiné pour s’assurer qu’il n’a pas été endommagé par son voyage et qu’il est en bon état de fonctionnement. Parallèlement aux préparatifs spécifiques du JWST, des pièces d’Ariane 5 venues d’Europe au début du mois de septembre 2021, spécialement manufacturées pour modifier les conditions de dépressurisation lors de l’ouverture de la coiffe, seront intégrées dans le lanceur.

Ariane-espace peut se prévaloir d’un excellent bilan qui s’étend sur plus de 100 lancements et trois décennies d’activité. Le grand carénage d’Ariane 5 ECA, d’un diamètre de 5,4 m et d’une hauteur de 17 m, offre suffisamment d’espace pour les composants pliés du JWST, son écran solaire et ses miroirs.

Tout est donc en place maintenant, à nous (en Particulier les membres de l’équipe du centre d’Expertise Français) non seulement de croiser les doigts, mais surtout de nous préparer a effectuer au Mieux la recette en vol, avant les premières observations scientifiques!