Results from the JWST Data Analysis User Survey

Between June 7 and August 2, 2019, an online user survey was conducted by STScI for focusing on the users’ needs and expectations for JWST data analysis software and training. Well over 400 users completed the survey, and the median time spent on the survey was just over 5 minutes. STScI greatly appreciated the response – the surveys represent a fundamental way for them to make data-driven decisions.

  • Here is a summary of some of the survey results:

  •  

    • – 59% of respondents identified as faculty/staff, with the remaining being students or postdocs. A similar distribution was already seen in a previous survey.
    • – Python is the most common language used, but more than 50% of respondents also use other major platforms (IRAF/IDL/Fortran+C) some of the time. Postdocs and students use Python at a significantly higher rate. Based on previous experience with other space observatories, almost 70% of users expect to start their data analysis efforts from individual, calibrated, or uncalibrated exposures.
  •  

  •  

  • – The JWST pipeline will produce higher-level products from the beginning of the mission. Almost 80% of users expect to download their JWST data from the archive and analyze it on a local machine. Users prioritize training specific to JWST, as opposed to general training in Python and non-specific analysis tools.
  • – Users identify a critical need for training materials that are available when needed (written documentation, help desk, colleagues, video tutorials). Scheduled training workshops are only identified as critically important by 10-20% of the community.
  •  

The results of the survey are already being used by STScI, the JWST project at GSFC, and the JWST Users Committee to help direct and prioritize efforts to develop software for use with JWST data.

The JWST ETC Cycle 1 Version 1.5 Is Now Live

STSCI announces the release of version 1.5 of the JWST Exposure Time Calculator (ETC), the final version prior to the Cycle 1 call for proposals. This release contains new instrument modes, as well as usability, performance, and accuracy improvements, including:

  • – New NIRCam Short Wavelength and Long Wavelength Imaging Time Series modes, including support for weak lens observations.
  • – New NIRSpec modes for MOS Confirmation Imaging, MOS Verification Imaging, and IFU Verification Imaging.
  • – Elimination of flat field errors for MIRI, NIRCam, and NIRISS time series modes. This enables estimates of the shot noise limit for exoplanet transit observations with very high signal-to-noise ratios.
  • – Changing the full-well depth for the NIRISS AMI mode to help users avoid the regime where charge can spill over between pixels. This decreases the saturation limit for NIRISS AMI by ~60%.
  • – New FASTGRPAVG readout pattern options for MIRI target acquisitions on fainter targets.
  • – Replacement of the NRS readout pattern with the new NRSRAPIDD6 for NIRSpec target acquisition. This now matches an operational change to improve the handling of cosmic rays.
  • – Addition of the neutral density filter to MIRI Imaging to support LRS Verification Imaging.
  • – Updates to Example Science Program Workbooks.
  • – Implementing a fix for a bug where the NIRSpec Multi-object Spectroscopy strategy offset the target in the wrong direction.
  • – Implementing a fix for incorrectly labeled Phoenix stellar model options.
See the release notes for details
Be sure to review the known issues for this release

As usual, your old workbooks are still available, but are marked read-only. Copying these workbooks will update them to version 1.5 so that you can continue working in the ETC.

Le Télescope Harmonique

Événements Grand Public

Le Télescope Harmonique

Le James Webb Space Telescope (JWST, ou simplement Webb), dont le lancement est prévu le 18 décembre 2021, est une mission emblématique mondiale offrant des perspectives scientifiques exceptionnelles. Il va révolutionner notre compréhension des mystères de l’Univers depuis les premières lumières de l’univers, l’assemblage des galaxies, jusqu’à la naissance des (proto) systèmes stellaires, et les exoplanètes.

Événements Grand Public

Le Télescope Harmonique

Le James Webb Space Telescope (JWST, ou simplement Webb), dont le lancement est prévu le 18 décembre 2021, est une mission emblématique mondiale offrant des perspectives scientifiques exceptionnelles. Il va révolutionner notre compréhension des mystères de l’Univers depuis les premières lumières de l’univers, l’assemblage des galaxies, jusqu’à la naissance des (proto) systèmes stellaires, et les exoplanètes.

Le département du LESIA de l’Observatoire de Paris, l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS) de l’Université Paris Saclay, le Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (Pytheas) ont œuvré sous la maîtrise d’œuvre du Département d’Astrophysique du CEA – Saclay, sous l’égide du CNES, à la conception et la réalisation du composant de l’instrument MIRI (Mid-InfraRed Instrument) un des 4 instruments du JWST, qui concerne l’imageur, les coronographes et la spectroscopie de basse résolution pour des observations qui seront effectuées dans le domaine de l’infrarouge thermique ( de 5 à 28 micron de longueur d’onde). 

C’est le seul instrument à bord du JWST qui observera dans cette fenêtre spectrale. Il va notamment permettre l’étude des exoplanètes dans une gamme spectrale très peu explorée jusqu’à présent, ce qui devrait mettre en évidence l’existence de diverses molécules qui seraient impossible de détecter à de plus courtes longueurs d’onde.

La participation française est excellemment positionnée, et il nous revient de collectivement la valoriser au maximum.

Le Telescope Harmonique est un projet de médiation scientifique qui a germé dès 2019 au CEA pour résonner avec le lancement du télescope Webb prévu fin 2021.

Pour partager la démarche scientifique et technique mise en œuvre dans la quête des exoplanètes une équipe formée de scientifiques et de communicants a développé ce projet de médiation sous forme d’une expérience ludique, artistique et interactive. Nous avons fait appel au Studio Cubozoa réunissant toutes les compétences requises pour répondre au cahier des charges. Cette nouvelle offre de jeu collectif, entre escape game et expériences musicales immersives, permettra aux participants de résoudre collectivement (par groupe de 9 pendant 40 min), à partir de données scientifiques réelles, l’identification d’une exoplanète par le biais d’une analogie musicale pour toucher le plus grand nombre.

 

Début 2020, le projet entre en phase de conception.

L’ESA, la NASA et Arianespace ont défini le samedi 18 décembre 2021 comme date prévue de lancement d’Ariane 5. Ce grand jour va couronner les efforts des milliers de personnes travaillant sur le projet depuis de nombreuses années.  Avoir un évènement à la cité des sciences, ou un autre lieu rassemblant du grand public, pour relayer cette aventure scientifique serait l’idéal. 

Nous sommes motivés pour que le jeu du Télescope Harmonique soit accessible pendant cette période autour du lancement.  

Le jeu du Télescope Harmonique est une opportunité. Pendant le mois de voyage du satellite vers son orbite, des événements exceptionnels se dérouleront car ça sera la première fois qu’un satellite va se déployer dans l’espace. Il y a de quoi maintenir en haleine le grand public. La NASA, l’ESA, les organismes français impliqués relaieront vers un large public ces moments forts.

Notre dispositif en lien avec le Webb est un bel outil de médiation pour créer un lien entre le grand public et cette aventure scientifique unique.

Présentation finale

En mars 2021 

Le dispositif « Télescope Harmonique » est parti dans sa phase de réalisation avec pour objectif d’être présenté dans sa version finale au public de la Cité des sciences et de l’industrie, à l’occasion notamment de la Fête de la science 2021.


Pendant la fête de la science, les 1, 2 et 3 octobre

A la cité des sciences, nous avons organisé 17 séances pour 75 élèves le vendredi et 120 personnes du grand public pendant le week-end du 2 et 3 octobre.

Photo prise pendant la fête de la science à la Cité des sciences et de l‘industrie en octobre 2021.

crédit ©E. Laurent/EPPDCSI

Rendez-vous, donc, pour des prochaines dates pour jouer au télescope harmonique!

Le département du LESIA de l’Observatoire de Paris, l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS) de l’Université Paris Saclay, le Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (Pytheas) ont œuvré sous la maîtrise d’œuvre du Département d’Astrophysique du CEA – Saclay, sous l’égide du CNES, à la conception et la réalisation du composant de l’instrument MIRI (Mid-InfraRed Instrument) un des 4 instruments du JWST, qui concerne l’imageur, les coronographes et la spectroscopie de basse résolution pour des observations qui seront effectuées dans le domaine de l’infrarouge thermique ( de 5 à 28 micron de longueur d’onde). 

C’est le seul instrument à bord du JWST qui observera dans cette fenêtre spectrale. Il va notamment permettre l’étude des exoplanètes dans une gamme spectrale très peu explorée jusqu’à présent, ce qui devrait mettre en évidence l’existence de diverses molécules qui seraient impossible de détecter à de plus courtes longueurs d’onde.

La participation française est excellemment positionnée, et il nous revient de collectivement la valoriser au maximum.

Le Telescope Harmonique est un projet de médiation scientifique qui a germé dès 2019 au CEA pour résonner avec le lancement du télescope Webb prévu fin 2021.

Pour partager la démarche scientifique et technique mise en œuvre dans la quête des exoplanètes une équipe formée de scientifiques et de communicants a développé ce projet de médiation sous forme d’une expérience ludique, artistique et interactive. Nous avons fait appel au Studio Cubozoa réunissant toutes les compétences requises pour répondre au cahier des charges. Cette nouvelle offre de jeu collectif, entre escape game et expériences musicales immersives, permettra aux participants de résoudre collectivement (par groupe de 9 pendant 40 min), à partir de données scientifiques réelles, l’identification d’une exoplanète par le biais d’une analogie musicale pour toucher le plus grand nombre.

 

Début 2020, le projet entre en phase de conception.

L’ESA, la NASA et Arianespace ont défini le samedi 18 décembre 2021 comme date prévue de lancement d’Ariane 5. Ce grand jour va couronner les efforts des milliers de personnes travaillant sur le projet depuis de nombreuses années.  Avoir un évènement à la cité des sciences, ou un autre lieu rassemblant du grand public, pour relayer cette aventure scientifique serait l’idéal. 

Nous sommes motivés pour que le jeu du Télescope Harmonique soit accessible pendant cette période autour du lancement.  

Le jeu du Télescope Harmonique est une opportunité. Pendant le mois de voyage du satellite vers son orbite, des événements exceptionnels se dérouleront car ça sera la première fois qu’un satellite va se déployer dans l’espace. Il y a de quoi maintenir en haleine le grand public. La NASA, l’ESA, les organismes français impliqués relaieront vers un large public ces moments forts.

Notre dispositif en lien avec le Webb est un bel outil de médiation pour créer un lien entre le grand public et cette aventure scientifique unique.

Présentation finale

En mars 2021 

Le dispositif « Télescope Harmonique » est parti dans sa phase de réalisation avec pour objectif d’être présenté dans sa version finale au public de la Cité des sciences et de l’industrie, à l’occasion notamment de la Fête de la science 2021.


Pendant la fête de la science, les 1, 2 et 3 octobre

A la cité des sciences, nous avons organisé 17 séances pour 75 élèves le vendredi et 120 personnes du grand public pendant le week-end du 2 et 3 octobre.

Photo prise pendant la fête de la science à la Cité des sciences et de l‘industrie en octobre 2021.

crédit ©E. Laurent/EPPDCSI

Rendez-vous, donc, pour des prochaines dates pour jouer au télescope harmonique!

JWST