La Guyane vers les étoiles

Événements Grand Public

Un grand evenement de partage des savoirs

La Guyane vers les étoiles

Un événement de partage des savoirs en Guyane

à l’occasion du lancement du télescope spatial James Webb

Le 22 décembre 2021 le télescope spatial James Webb (le JWST) sera lancé par une fusée Ariane 5 ECA depuis la base de Kourou en Guyane. Ce sera le début d’une mission emblématique mondiale offrant des perspectives scientifiques exceptionnelles.

A cette occasion, une équipe de 10 scientifiques, accompagnés par des médiateurs de la Canopée des Sciences, seront sur place pour proposer un riche programme de culture scientifique du 5 au 21 décembre 2021 dans 10 villes. Diverses écoles, marchés, villages, centres sociaux, lieux touristiques, lieux publics et le Centre Spatial Guyanais seront visités pour cette occasion.

Partenaires

Ce projet est soutenu par de nombreux partenaires à différents niveaux : le CEA, l’Observatoire de Paris – PSL, l’association SpaceBus France, l’Académie de Guyane, l’association Canopée des Sciences, le CNES, la Maison pour la Science, le Gouvernement Français, le CNRS, l’Université Paris Science et Lettres, l’OSUPS, la SF2A, L’IAS, la société Unistellar, la Collectivité Territoriale de Guyane et la fondation la Main à la Pâte.

Cet événement est soutenu par M. le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane Gabriel Serville, il est placé sous le haut patronage de M. le Ministre Sébastien Lecornu (Ministre des Outre-Mer) et il est marrainé par Mme la Ministre Marlène Schiappa (Déléguée à la Citoyenneté).

Le Programme

3 volets à destination d’un large public

Scolaires

 

Ateliers pédagogiques pour le 1er et 2nd degré :

Des scientifiques animeront des ateliers autour de l’astronomie et du domaine spatial.

Rencontre scientifiques-élèves :

Des spécialistes mondiaux présents pour le lancement viendront rencontrer les élèves en classe pour expliquer leur métier et partager leur passion.

Enseignants

 

Formation d’enseignants du 1er et 2sd degré :
Deux chercheurs de l’Observatoire de Paris-PSL formeront les enseignants aux principes
basiques de l’astrophysique

Parrainages de classes guyanaises

Des chercheurs de l’Observatoire de Paris-PSL assureront durant l’année un suivi pédagogique
dans des classes guyanaises sur un thème en astronomie (cf. parrainages.obspm.fr)

Jumelages de classes guyanaise-francilienne :
Le jumelage de classes permettra une rencontre riche et passionnante entre élèves d’île de
France et de Guyane autour des thèmes comme la science, l’espace et la nature.

Grand public

 

Ateliers pédagogiques et observations astronomiques :

Installés dans des marchés, villages, centres sociaux, lieux touristiques, lieux publics, le Centre Spatial Guyanais, des scientifiques animeront (gratuitement !) des ateliers autour de l’astronomie et du spatial et des observations du Soleil, des planètes et des astres.

Conférences :

Des spécialistes mondiaux vous parleront des dernières découvertes en astronomie.

Les objectifs

  • – Faire découvrir l’astronomie et la science aux scolaires et au grand public grâce à des animations ludiques, interactives et accessibles à tous et à toutes, le tout animé par des professionnels de l’astronomie
  • – Former à la démarche scientifique et développer l’esprit critique
  • – Témoigner de la diversité et de l’aspect international des métiers du spatial
  • – Créer des vocations et promouvoir la place des femmes dans les sciences pour lutter contre leur sous-représentation dans ce secteur

Le Trajet

10 villes, 20 dates
NB : les événements tout public sont en gras

Dimanche 5 Décembre > Cacao et Matoury
9-12h : Animations au marché de Cacao
17h : Conférence à la brasserie Jeune Gueule

18h : Observations à la brasserie Jeune Gueule

Lundi 6 Décembre > Matoury et Cayenne

9-12h : Animations au collège Concorde
14-17h : Animation à l’
école de Rochambeau
13h30 : Conférence à l’université de Cayenne
18h : Conférence à l’auditorium MCMG
19h30 : Observations à l’auditorium MCMG

Mercredi 8 Décembre > Mana

9-12h : Animations à l’école Bellony

Jeudi 9 Décembre > Mana

9-12h : Animations à l’école Tchi-Tsou
14-17h : Animations au centre social Makandra
18h : Conférence au centre social Makandra
19h : Observations au centre social Makandra

Vendredi 10 Décembre > Awala-Yalimapo

9-12h : Animation à l’école Yamanalé
14-17h : Animation au
Centre social de la mairie
18h : Observations au stade de foot

Dimanche 11 Décembre > St-Laurent-du-Maroni

15-18h : Animations au Camp de transportation
18h : Observations au Camp de transportation

Lundi 13 Décembre > Apatou

9-12h : Animation à l’école Amayota

Mardi 14 Décembre > St-Laurent-du-Maroni

18h : Conférence à la Micro-Folie (camp de la Transportation)

Mercredi 15 Décembre > St-Lauren-du-Maroni

9-12h : Animation au collège Albert Londres

15h-18h : Animations au village Pierre

18h : Observations

Jeudi 16 Décembre > St-Laurent-du-Maroni

9-12h : Animations à l’école Toussaint Louverture et Rudolph Biswane

18h : Conférence (en attente)

Vendredi 17 Décembre > Cayenne et Kourou

9-12h : Animations au marché de Cayenne et à l’école Lohier
14-17h : Animations à la place des Amandiers

18h : Conférence au bar des Amandiers
19h : Observations au bar des Amandiers

Samedi 18 Décembre > Kourou

9h30 : Lancement du Webb
15h : Animations sur la plage de la Cocoteraie

17h : Conférence (en attente)
18h : Observations (en attente)

Dimanche 19 Décembre > Cayenne

18h : Conférence (en attente)

Lundi 20 Décembre > Cayenne

17h : Conférence (en attente)

Mardi 21 Décembre > Kourou

14-17h : Animations au Centre Spatial de Guyane

17h : Conférence au Centre Spatial de Guyane

18h : Observations au Centre Spatial de Guyane

L'équipe scientifique

10 scientifiques

Alain Doressoundiram est astronome à l’Observatoire de Paris – PSL. Il est spécialiste des surfaces planétaires et est impliqué sur plusieurs missions d’exploration du Système solaire. Il est formateur d’enseignant.e.s, créateur du dispositif de parrainage de classes à l’Observatoire de Paris et responsable de l’événement Planète en Guyane.

Co-porteur de l’événement La Guyane vers les étoiles, il fait le lien entre les différents partenaires.

 

Raphaël PERALTA est chercheur au CEA Paris-Saclay. Après une thèse en physique stellaire, il étudie aujourd’hui les exoplanètes. Il est également en charge de la communication et de la médiation scientifique du projet scientifique européen Exoplanets-A. En parallèle, il est président de l’association de médiation scientifique SpaceBus France.
Co-porteur de l’événement La Guyane vers les étoiles, il est en charge de l’ensemble de la logistique.

Daniel ROUAN est directeur de recherche émérite CNRS. Spécialiste mondial de l’instrumentation en astronomie, il a développé l’observation infrarouge en France en étant impliqué dans plusieurs projets au sol et spatiaux, dont le Webb. Il est membre de l’Académie des sciences et président de la fondation La Main à la Pâte.

Achrène DYREK est en 2ème année de doctorat au CEA Paris-Saclay. Elle travaille dans le domaine des exoplanètes et étudie en particulier leur atmosphère grâce à des observations qui seront réalisées par de grands télescopes spatiaux comme Webb ou ARIEL.

Lester DAVID est ingénieur, spécialiste de l’instrumentation spatiale. Il travaille en particulier sur les nano-satellites. Il a été l’ingénieur principal du 1er nano-satellite du CNES, PicSat, développé pour observer une exoplanète autour de l’étoile Beta-Pictoris.

Mathilde MALIN est doctorante en 2ème année à l’Observatoire de Paris – PSL. Elle prépare l’analyse des futures observations du Webb en développant une méthode de caractérisation des atmosphères des exoplanètes, en particulier, la présence de molécules.

Marion ZANNESE vient de commencer une thèse à l’Institut d’Astrophysique Spatiale, portant sur le milieu interstellaire dans le cadre de la formation stellaire et planétaire. Les futures observations du Webb pourront apporter de nouvelles informations sur ces milieux.

Miguel MONTARGÈS est chercheur à l’Observatoire de Paris – PSL. Il s’intéresse à l’étude des étoiles froides en fin de vie et à la façon dont elles ensemencent le milieu interstellaire pour former de nouvelles étoiles, et potentiellement des planètes et de la vie.

Lise RAMAMBASON est en 3ème année de doctorat au CEA Paris-Saclay. Elle étudie des galaxies naines particulières, proches de la nôtre, dont les propriétés physiques et chimiques ressemblent à celles des toutes premières galaxies à être apparues après le Big Bang.

Nicolas LESTE-LASSERRE est historien des sciences de l’astronomie. Il travaille au service de communication de l’Observatoire de Paris – PSL et y dirige la médiation scientifique. Il est le responsable de communication de l’événement La Guyane vers les étoiles.

Contact

webb.guyane2021@sympa.obspm.fr

Réseaux sociaux

Découvrez l’article en référence à l’association SpaceBus France

Space Bus

Événements Grand Public

L’association SpaceBus France

Space Bus

Chaque été, l’association SpaceBus France et ses bénévoles professionnels de l’astronomie parcourent une région différente de France s’arrêtant de ville en ville, sur les places publiques, pour aller à la rencontre des vacanciers et des locaux et leur faire découvrir l’astronomie et l’espace.

Pour sa troisième édition, SpaceBus France a parcouru les côtes de la Manche, de Rennes à Val de Reuil, du 19 juillet au 13 août 2021.

 

 

 

Une dizaine d’animations ont déjà été proposées aux petits et aux grands pour expliquer les mystères de l’Univers, du système solaire à la cosmologie. Il est également proposé une
animation en réalité augmentée sur le futur télescope spatiale JWST, le système solaire et
deux système exoplanétaires. Cette application interactive permet d’apprendre de manière ludique.  

 

Elle a été développé en collaboration entre le CEA et l’association SpaceBus France,
et elle est téléchargeable via ce lien :

Le trajet

        ☾ 20 JUILLET : Saint Jacut de la Mer : Pointe du Chevet
        ☾ 22 JUILLET : Saint Lunaire :  Esplanade du minigolf (Grande Plage)
        ☾ 25 JUILLET : Granville : Square de l’Arsenal, contre le parking de l’aquarium
        ☾ 29 JUILLET : Port en Bessin – Huppain : Place Georges Seurat
        ☾ 31 JUILLET : Courseulles sur mer : Place Charles de Gaulle
        ☾ 1 AOÛT : Ouistreham : Place A. Lofi (à l’entrée de la plage)
        ☾ 3 AOÛT :  Houlgate : Parc André Fauvel, avenue de l’Europe
        ☾ 7 AOÛT : Le Havre : Esplanade devant le Muséum d’Histoire Naturelle
        ☾ 9 AOÛT : Fécamp : Front de mer, digue promenade, boulevard Albert 1er
        ☾ 10 AOÛT : Dieppe : Pelouse Pinsdez (pelouse du front de mer)
        ☾ 12 AOÛT : Neufchâtel en Bray :  La Chapelle Sainte Radegonde , boulevard de l’Europe
        ☾ 13 AOÛT : Val de Reuil : Maison de la Jeunesse et des Associations’

Le Télescope Harmonique

Événements Grand Public

L’association SpaceBus France

Le Télescope Harmonique

Le James Webb Space Telescope (JWST, ou simplement Webb), dont le lancement est prévu le 18 décembre 2021, est une mission emblématique mondiale offrant des perspectives scientifiques exceptionnelles. Il va révolutionner notre compréhension des mystères de l’Univers depuis les premières lumières de l’univers, l’assemblage des galaxies, jusqu’à la naissance des (proto) systèmes stellaires, et les exoplanètes.

Le département du LESIA de l’Observatoire de Paris, l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS) de l’Université Paris Saclay, le Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (Pytheas) ont œuvré sous la maîtrise d’œuvre du Département d’Astrophysique du CEA – Saclay, sous l’égide du CNES, à la conception et la réalisation du composant de l’instrument MIRI (Mid-InfraRed Instrument) un des 4 instruments du JWST, qui concerne l’imageur, les coronographes et la spectroscopie de basse résolution pour des observations qui seront effectuées dans le domaine de l’infrarouge thermique ( de 5 à 28 micron de longueur d’onde). 

C’est le seul instrument à bord du JWST qui observera dans cette fenêtre spectrale. Il va notamment permettre l’étude des exoplanètes dans une gamme spectrale très peu explorée jusqu’à présent, ce qui devrait mettre en évidence l’existence de diverses molécules qui seraient impossible de détecter à de plus courtes longueurs d’onde.

La participation française est excellemment positionnée, et il nous revient de collectivement la valoriser au maximum.

Le Telescope Harmonique est un projet de médiation scientifique qui a germé dès 2019 au CEA pour résonner avec le lancement du télescope Webb prévu fin 2021.

Pour partager la démarche scientifique et technique mise en œuvre dans la quête des exoplanètes une équipe formée de scientifiques et de communicants a développé ce projet de médiation sous forme d’une expérience ludique, artistique et interactive. Nous avons fait appel au Studio Cubozoa réunissant toutes les compétences requises pour répondre au cahier des charges. Cette nouvelle offre de jeu collectif, entre escape game et expériences musicales immersives, permettra aux participants de résoudre collectivement (par groupe de 9 pendant 40 min), à partir de données scientifiques réelles, l’identification d’une exoplanète par le biais d’une analogie musicale pour toucher le plus grand nombre.

 

Début 2020, le projet entre en phase de conception.

L’ESA, la NASA et Arianespace ont défini le samedi 18 décembre 2021 comme date prévue de lancement d’Ariane 5. Ce grand jour va couronner les efforts des milliers de personnes travaillant sur le projet depuis de nombreuses années.  Avoir un évènement à la cité des sciences, ou un autre lieu rassemblant du grand public, pour relayer cette aventure scientifique serait l’idéal. 

Nous sommes motivés pour que le jeu du Télescope Harmonique soit accessible pendant cette période autour du lancement.  

Le jeu du Télescope Harmonique est une opportunité. Pendant le mois de voyage du satellite vers son orbite, des événements exceptionnels se dérouleront car ça sera la première fois qu’un satellite va se déployer dans l’espace. Il y a de quoi maintenir en haleine le grand public. La NASA, l’ESA, les organismes français impliqués relaieront vers un large public ces moments forts.

Notre dispositif en lien avec le Webb est un bel outil de médiation pour créer un lien entre le grand public et cette aventure scientifique unique.

Présentation finale

En mars 2021 

Le dispositif « Télescope Harmonique » est parti dans sa phase de réalisation avec pour objectif d’être présenté dans sa version finale au public de la Cité des sciences et de l’industrie, à l’occasion notamment de la Fête de la science 2021.


Pendant la fête de la science, les 1, 2 et 3 octobre

A la cité des sciences, nous avons organisé 17 séances pour 75 élèves le vendredi et 120 personnes du grand public pendant le week-end du 2 et 3 octobre.

Photo prise pendant la fête de la science à la Cité des sciences et de l‘industrie en octobre 2021.

crédit ©E. Laurent/EPPDCSI

Rendez-vous, donc, pour des prochaines dates pour jouer au télescope harmonique!

JWST